La sciatique : Traitements et Prévention - inphysiofr

La sciatique : Traitements et Prévention

 

La sciatique : Traitements et Prévention

La sciatique est le nom donné à l'irritation du nerf sciatique. Les douleurs provoquées par cette irritation peuvent être extrêmement invalidantes. Elles irradient le plus souvent de la fesse vers les membres inférieurs. Bien heureusement des traitements existent tout comme des exercices permettant de prévenir sa récurrence. Nous vous présentons des clés pour soulager les douleurs de sciatique dans la jambe et aussi diminuer les douleur sciatique pendant la nuit.

La sciatique : Définition

Qu'est-ce qu'une sciatique ?

La sciatique est l'irritation, ou « névralgie » en langage médical, du nerf sciatique. Ce nerf est le plus long du corps humain : il court du bas du dos jusqu'au pied. L'irritation de ce nerf peut potentiellement générer des douleurs sur l'ensemble de son trajet.

Les racines nerveuses principales du nerf sciatique naissent dans la moelle épinière de la région lombaire et émergent entre les quatrième et cinquième vertèbres lombaires (L4 et L5) et entre la cinquième vertèbre lombaire et la première vertèbre sacrée (L5 et S1).

Lorsque ces racines nerveuses sont comprimées par une protubérance cela provoque une irritation et une inflammation dont découlent des douleurs plus ou moins intenses.

La localisation des douleurs est déterminée par la racine nerveuse touchée. L'inflammation de la racine nerveuse se situant entre les vertèbres L4 et L5 entraînera des douleurs derrière la cuisse, sur la face externe du genou et le côté externe de la jambe, sur le dessus du pied et le gros orteil. En revanche, si c'est la racine nerveuse qui émerge entre les vertèbres L5 et S1 qui est inflammée, alors la gêne se fera sentir à l'arrière de la cuisse, du genou et/ou du mollet, jusqu'au talon, la plante de pied, le bord externe du pied et les 3 derniers orteils. Mais il existe des moyens pour diminuer ses douleurs sciatiques dans la jambe. Il est aussi possible de décharger les tensions du nerf sciatique pendant la nuit avec une bonne position et un coussin ergonomique approprié.

 D’où vient la douleur lancinante durant la nuit ?

Des douleurs lombaires peuvent aussi être associées à la sciatique. On parle alors de lombosciatique. Les femmes enceintes y sont particulièrement sujettes.

En revanche, si la douleur est localisée uniquement dans le bas du dos, il ne s'agit pas d'une sciatique mais d'une lombalgie. De même, si la douleur est ressentie des lombaires jusque sur le devant de la cuisse, il s'agit probablement d'une cruralgie, une inflammation du nerf crural.

Plus rarement, les douleurs peuvent s'accompagner d'une perte de sensibilité et d'une faiblesse dans la jambe, d'une perte de sensibilité du périnée et de difficultés à uriner ou à déféquer, de fuites urinaires et une perte de contrôle du sphincter. Ces symptômes atypiques doivent alerter et il est impératif de consulter rapidement un médecin.

Quelles sont les causes d'une sciatique ? D’où vient la douleur lancinante durant la nuit ?

La protubérance malvenue qui cause l'inflammation des racines du nerf sciatique est le plus souvent due à une hernie discale (dans 90% des cas). En effet, lorsque la coque fibreuse externe d'un des disques situés entre les vertèbres de la colonne vertébrale se fissure ou rompt, son cœur gélatineux émerge et fait saillie. Si cette excroissance vient appuyer sur les racines nerveuses du nerf sciatique, une douleur lancinante apparaît.

Notez qu'une hernie discale, si elle ne comprime par de nerf, peut passer inaperçue car elle n'entraîne pas systématiquement de sciatique ou d'autres formes de douleur.

La compression du nerf sciatique peut aussi, bien que beaucoup plus rarement, survenir à la suite de diverses lésions de la colonne vertébrale : l’arthrose et l'ostéoporose peuvent entraîner le glissement ou le tassement d'une vertèbre qui viendra comprimer le nerf par exemple. La fracture d'une vertèbre, une maladie inflammatoire du rachis ou, cas très rare, une tumeur située sur une vertèbre ou dans le canal rachidien peuvent aussi être à l'origine d'une sciatique.

La sciatique : Traitements

Dans 90% des cas, la sciatique disparaît naturellement. En effet, la hernie discale, qui est la cause la plus fréquente d'une sciatique, se résorbe d'elle-même au bout de quelques semaines ou mois.
Le principal et premier symptôme à traiter est donc la douleur.

Notez que toute manipulation par un ostéopathe, chiropracteur ou kinésithérapeute est déconseillée avant une consultation médicale permettant de déterminer la cause de la névralgie du nerf sciatique. En effet, en cas de hernie discale ou ostéoporose, les vertèbres déjà fragilisées pourraient en pâtir et les douleurs s'intensifier. Vous ne voulez pas aggravé la douleur sciatique de votre jambe. Et encore mois passer des nuits encore plus douloureuses. 

Le traitement de la douleur

Les médicaments contre la douleur

Votre médecin pourra vous prescrire des antalgiques et/ou des anti-inflammatoires non-stéroïdiens.

La bouillotte

Vous pouvez poser une bouillotte chaude sur les zones douloureuses afin de favoriser une détente musculo-squelettique. En effet, il est courant de voir son corps se contracter sous les assauts de la douleur qui s'auto-alimente alors.

Les étirements pour soulager les douleurs dans la jambe dues à une sciatique

Pour soulager une douleur dans la jambe et/ou la fesse provoquée par une sciatique et étirer les lombaires, essayez ces quelques étirements. Procédez en douceur et gardez en tête que la douleur ne doit pas augmenter. Si tel était le cas, cessez l'exercice.

Soulager les douleurs de sciatique dans la jambe et la fesse - Étirement 1

  • Allongez-vous sur le dos sur un tapis de yoga, lombaires plaqués au sol.
  • Posez votre cheville droite sur votre genou gauche et croisez vos mains derrière votre genou gauche en le ramenant vers vous.
  • Respirez doucement et tenez l'étirement durant quelques secondes.
  • Changez de jambe.
Soulager les douleurs de sciatique dans la jambe et la fesse

Soulager les douleurs de sciatique dans la jambe et la fesse - Étirement 2

  • Allongez-vous sur le dos sur un tapis de yoga, les bras en croix, genoux pliés, pieds au sol.
  • Faites basculer doucement vos genoux vers la gauche puis vers la droite. Veillez à ne pas creuser vos lombaires.
Soulager les douleurs de sciatique dans la jambe et la fesse

Soulager les douleurs de sciatique dans le bas du dos et les fesses - Étirement 3

  • Allongez-vous sur le dos sur un tapis de yoga et ramenez vos hanches et genoux sur votre thorax.
  • Entrelacez vos genoux avec vos mains puis tirez-les lentement vers vous.
  • Sentez l'étirement des lombaires.
  • Maintenez la position 2 minutes.
Soulager les douleurs de sciatique dans la jambe et la fesse

Les coussins ergonomiques pour soulager la douleur due à une sciatique durant la nuit et en position assise

Les coussins ergonomiques à mémoire de forme permettent de positionner et maintenir le corps dans des postures bienfaisantes. Ils aident à réduire les douleurs dues à la sciatique.

Les coussins ergonomiques à utiliser en position allongée

S'il n'est pas conseillé de rester plus de 2 heures alité durant la journée au risque de perdre de la masse musculaire, ce qui serait contre-productif à moyen terme, la position allongée offre souvent un peu de répit au malade.

Les coussins ergonomiques à utiliser en position allongée

Durant la nuit, les positions permettant de décharger les disques intervertébraux sont à privilégier. Les oreillers ergonomiques, quant à eux, maintiendront votre tête et votre colonne dans un alignement neutre et bienvenu.

Certains oreillers ergonomiques sont conçus plus spécifiquement pour les dormeurs sur le dos, d'autres pour ceux dormant sur le côté. 

La position allongée sur le dos est la position à privilégier car elle préserve la cambrure des lombaires ce qui, comme nous l'avons plus haut, permet de décharger les disques intervertébraux et participe donc à la cicatrisation du disque fracturé, si hernie discale il y a.
Pour diminuer la pression appliquée sur la racine du nerf sciatique, vous pouvez aussi vous allonger en surélevant vos jambes et votre dos. Cela devrait soulager la douleur dans la jambe et vous permettre de trouver le sommeil.

Les coussins ergonomiques à utiliser en position allongée

Vous préférez dormir sur le côté ? Glissez un oreiller entre vos cuisses et genoux. Cela permettra de maintenir la colonne vertébrale bien alignée et éviter que vos hanches ne tombent vers l'avant et que vos lombaires ne s'affaissent. Il existe d'ailleurs des oreillers ergonomiques prévus à cet effet.

oreiller entre vos cuisses et genoux

Les coussins ergonomiques à utiliser en position assise

La position assise, quant à elle, a tendance à amplifier les douleurs car elle induit un arrondissement du bas du dos et donc un pincement des disques intervertébraux. Pour contrecarrer cela, il est judicieux de placer un cousin entre le dossier et le bas de votre dos afin de maintenir la courbure lombaire. Il existe des coussins ergonomiques spécialement conçus pour répondre à ce besoin. Ils sont notamment les bienvenus en cas de longs trajets en voiture ou en avion.

Pour soulager vos lombaires, vous pouvez aussi incliner légèrement le dossier vers l'arrière afin d'ouvrir l'angle formé par votre tronc et vos cuisses.

Pour soulager vos lombaires, vous pouvez aussi incliner légèrement le dossier vers l'arrière afin d'ouvrir l'angle formé par votre tronc et vos cuisses.

Le repos

La prise de médicament devra s'accompagner de repos. Il ne s'agit pas de rester alité, mais d'accorder un peu de répit à votre dos. La sciatique ayant le plus souvent pour origine une hernie discale, il est important de décharger au maximum vos disques intervertébraux afin d'accélérer la résorption de la protubérance et la cicatrisation du disque malmené.

Pour ce faire, n'enroulez pas le bas du dos afin d'éviter de pincer les disques intervertébraux. Au contraire, respectez la lordose lombaire, c'est-à-dire la cambrure naturelle du bas du dos. Durant la phase aiguë de la sciatique, vous pouvez vous y aider en portant une ceinture lombaire. Elle vous empêchera d'adopter les postures délétères qui réveillent la douleur et fragilisent des disques intervertébraux.

Néanmoins, gardez à l'esprit qu'il n'est pas indiqué de porter une ceinture lombaire en permanence et jamais plus de 2 mois : cela atrophierait vos muscles et engendrerait une perte musculaire nocive comme nous le verrons plus loin.

L'imagerie médicale

Si les douleurs persistent au-delà de 7 semaines, votre médecin vous prescrira une radio ou une IRM. L'imagerie médicale permettra tout d'abord de déterminer la cause d'une sciatique persistante. D'autre part, ces examens permettront potentiellement de préparer des infiltrations.

Les infiltrations

Lorsque la prise orale d'antalgiques n'a pas soulagé le patient, il est possible d'injecter des corticoïdes directement dans la région inflammée. Dans 50 à 65% des cas, ce traitement localisé soulage rapidement le malade et les effets durent de 3 à 6 semaines.

La reprise de l'activité

Il est conseillé de se remettre en mouvement dès qu'une légère amélioration se fait sentir afin de minimiser la fonte musculaire. La marche est souveraine.

L'intervention chirurgicale

L'intervention chirurgicale est envisagée en dernier ressort et concerne environ 5% des patients souffrant d'une sciatique. Elle est préconisée lorsque rien n'a pu soulager la douleur ou que la sciatique est récidivante ou particulièrement invalidante. Lorsque la cause de la sciatique récalcitrante est une hernie discale, le chirurgien supprime l'excroissance et nettoie le disque intervertébral.

La sciatique : Prévention 

Les bons réflexes à adopter

Pour préserver votre dos, protéger vos disques intervertébraux et éviter de futures sciatiques, quelques bonnes habitudes sont à prendre. Il est important de ménager de possible douleur sciatique dans la jambe. Voici quelques bon exemples pour vous protéger:

  • Pour ramasser quelque chose au sol, pliez les genoux en gardant le dos bien droit. Poussez sur les jambes pour vous relever. N'arrondissez pas le bas du dos.
  • Portez une charge lourde en pliant les bras et en la gardant la plus proche possible de vous afin de réduire au maximum toute traction de la colonne vertébrale. Si vous gardez les bars tendus, une pression accrue pèse sur vos disques intervertébraux, décuplée par le poids de la charge au bout de vos bras.
  • Évitez les positions asymétriques : ainsi, préférez un petit sac de courses dans chaque main plutôt qu'un gros dans une main afin d'équilibrer la charge. Ou bien encore, méfiez-vous des sports à forts impacts ou qui impliquent des torsions importantes du buste ou des mouvements asymétriques comme le tennis ou le golf par exemple.
  • Lorsque vous sortez du lit, étudiez vos mouvements : souvent nous nous contorsionnons et nous mettons notre colonne vertébrale et nos disques intervertébraux à rude épreuve dès le matin. La bonne méthode : mettez-vous sur le côté, ramenez vos genoux vers votre torse, faites basculer vos pieds dans le vide, poussez sur votre avant-bras et votre main côté matelas pour vous redresser en position assise. Pour vous mettre debout poussez sur vos deux mains sans vous pencher en avant.
  • Il en va de même lorsque vous entrez ou sortez d'une voiture. Asseyez-vous en présentant d'abord votre dos puis pivotez vers l'intérieur. Pour sortir de l'habitacle, faites pivoter votre torse et vos genoux d'un même tenant vers la portière. Il existe des coussins pivotants qui vous permettent d'exécuter ce mouvement sans effort.
Il existe des coussins pivotants qui vous permettent d'exécuter ce mouvement sans effort.

Le renforcement musculaire et les étirements pour prévenir la sciatique

Exercices pour muscler le muscle transverse

Afin d'éviter les positions délétères et pour participer efficacement au bon maintien du squelette, muscler ses muscles profonds est indispensable. Dans le cas contraire, nous nous affaissons sur nous- même, nos vertèbres se tassent, nos disques intervertébraux se fragilisent parfois jusqu'à la hernie discale et nous voilà souffrant le martyr, victime d'une sciatique.

Pourtant, nous avons le pouvoir d'inverser ce processus en musclant notamment notre dos et nos abdominaux, tout particulièrement le muscle transverse.
Le transverse est un muscle profond qui participe au maintien de la colonne vertébrale et des viscères : il stabilise le tronc et, lorsqu'il est bien tonique, il protège la colonne vertébrale des impacts. Il est attaché aux vertèbres lombaires à une extrémité et aux arcs costaux à l'autre : c'est une véritable ceinture de maintien. Son gainage renforce les lombaires. 

Renforcement musculaire - Exercice 1
  • Allongez-vous sur le dos, sur un tapis de yoga et pliez vos genoux, pieds à plat.
  • Contractez le périnée puis rentrez progressivement votre ventre, du pubis jusqu'aux premières côtes, comme vous le feriez d'un tube de dentifrice pour en faire sortir la pâte en roulant le tube du bas vers le haut. Aspirez votre ventre comme si vous vouliez coller votre nombril à votre colonne vertébrale.
  • Veillez à bien plaquer vos lombaires au sol.
  • Expirez en faisant sortir l'air doucement.
  • Continuez à respirer en contractant toujours vos abdominaux pendant 10 secondes.
  • Relâchez.
  • Faites une série de 15.
Renforcement musculaire - Exercice 2
  • Mettez-vous à quatre pattes sur un tapis de yoga puis placez-vous sur vos avant-bras et vos pointes de pieds pour faire la planche.
  • Bien gainé, vos fesses doivent rester dans l'alignement et ne doivent monter trop haut. Ne cambrez pas vos lombaires.
  • Gardez la position quelques secondes puis posez vos genoux à terre, toujours gainé, sans casser vos reins.
  • Répétez quelques fois ou maintenez la position aussi longtemps que possible. 
Soulager les douleurs de sciatique dans la jambe et la fesse
Renforcement musculaire - Exercice 3
  • Asseyez-vous sur une chaise sans que votre dos ne touche le dossier. - Croisez vos bras sur votre poitrine
  • Le dos bien droit, en étirant la colonne, penchez-vous vers l'avant.
  • Les épaules, le dos et les lombaires doivent rester dans le même axe - Maintenez la position durant 30 secondes
  • Revenez dans la position de départ. - Répétez l'exercice 6 fois

Étirements pour travailler sa souplesse et soulager la colonne vertébrale et les disques intervertébraux

Un mode de vie sédentaire peut engendrer une rigidité des muscles fléchisseurs de la hanche par exemple. Cela entraîne une compensation musculo-squelettique qui, à terme, peut participer à l'apparition d'une sciatique. Il en va de même lorsque les tensions s'accumulent au niveau des lombaires ou que la nuque se rigidifie sous les assauts du stress au quotidien.

Pratiquer des étirements le plus souvent possible contribuera à dénouer les tensions, fluidifier vos mouvements et vous rendra plus disponible et enclin à recevoir les messages délivrés par votre corps. En effet, parfois accaparé par notre quotidien, nous faisons la sourde oreille face aux alertes que nous envoie notre organisme. Alors que quelques petits ajustements en temps et en heure auraient pu nous éviter bien des maux et des douleurs.

Prévenir la sciatique et des douleurs dans la jambe - Étirement 1
  • Allongez-vous sur le sol, sur un tapis de yoga, les bras le long du corps, les hanches, les épaules et les oreilles dans le même axe. Inspirez par le nez, expirez par la bouche. Laissez votre bouche entre-ouverte, détendez les mâchoires.
  • Concentrez-vous maintenant sur chacune des vertèbres qui composent votre colonne vertébrale, de la base de votre crâne, jusqu'au coccyx. Imaginez que vous insufflez un petit courant d'air entre chacune d'entre elles en étirant votre colonne vertébrale, vertèbre par vertèbre.
Prévenir la sciatique et des douleurs dans la jambe – Étirement 2
  • Allongez-vous sur le dos avec les pieds écartés de la largeur des hanches.
  • Placez vos bras de part et d'autre de votre tronc.
  • Ouvrez vos genoux lentement et laissez les tomber respectivement à droite et à gauche,t jusqu'à ce que vos plantes de pied se touchent.
  • Respirez profondément et relâchez toutes vos tensions. Déposez-vous dans cette position de yoga que l'on nomme « la posture de la déesse du sommeil ».
Soulager les douleurs de sciatique dans la jambe et la fesse

Comme vous le voyez la sciatique n'est pas une fatalité et des traitements contre la douleur existent. 

a propos d'auteur

À PROPOS DE L’AUTEUR

Lidia Perner a plus de 20 ans d'expérience dans le secteur de la santé et du bien-être. En développant des produits qui offrent des réels bénéfices et en les introduisant avec succès sur le marché, Lidia a aidé des milliers de personnes à améliorer leur qualité de vie. Elle est passionnée par les modes de vie sains et diverses activités physiques. Lidia est fondatrice et PDG d'Inphysio.fr. Vous pouvez retrouver Lidia sur Linkedin.

VOUS POURRIEZ AIMER ÉGALEMENT

  • Oreiller de Voyage à Mémoire de Forme Bambou | CAMP AND TRAVEL PILLOW
    oreiller de voyage avec un sac coussin de piquenique
    -19%
    Prix normal
    45,00 €
    Prix réduit
    45,00 €
    Prix normal
    56,00 €
    Prix unitaire
    par 
    Épuisé
  • Coussin ergonomique d'assise | QMED COMFORT SEAT CUSHION
    Coussin d'assise ergonomique | QMED COMFORT SEAT CUSHION | inphysio.fr Présentation Coussin d'assise ergonomique | QMED COMFORT SEAT CUSHION | inphysio.fr
    -22%
    Prix normal
    45,90 €
    Prix réduit
    45,90 €
    Prix normal
    59,00 €
    Prix unitaire
    par 
    Épuisé
  • Demi Traversin de Soutien Lombaire à Mémoire de Forme Demi Rond | QMED LUMBAR HALF ROLL PILLOW
    Demi Traversin de Soutien Lombaire Utilisation  - Coussin de Soutien Lombaire (Demi Rond)
    -17%
    Prix normal
    27,00 €
    Prix réduit
    27,00 €
    Prix normal
    32,90 €
    Prix unitaire
    par 
    Épuisé
  • Coussin Coccyx | DONUT CUSHION
    Coussin coccyx Coussin coccyx Hemorroidaire, Accouchement, Sciatique
    -20%
    Prix normal
    46,90 €
    Prix réduit
    46,90 €
    Prix normal
    59,00 €
    Prix unitaire
    par 
    Épuisé
  • Coussin de Voyage à Mémoire de Forme | QMED TRAVELING PILLOW
    Coussin de Voyage à Mémoire de Forme Léger et enroulable
    -5%
    Prix normal
    25,99 €
    Prix réduit
    25,99 €
    Prix normal
    27,50 €
    Prix unitaire
    par 
    Épuisé
  • Coussin de Soutien Lombaire à Mémoire de Forme doux | QMED LUMBAR SUPPORT PILLOW
    Coussin de Soutien Lombaire à Mémoire de Forme doux Pourquoi utiliser un coussin lombaire
    -14%
    Prix normal
    39,00 €
    Prix réduit
    39,00 €
    Prix normal
    45,50 €
    Prix unitaire
    par 
    Épuisé
  • Coussin d'assise pivotant | QMED SWIVEL SEAT CUSHION
    Coussin d'assise tournant 360 Coussin rotatif 360°
    -30%
    Prix normal
    38,90 €
    Prix réduit
    38,90 €
    Prix normal
    56,00 €
    Prix unitaire
    par 
    Épuisé
  • Oreiller de Voyage à Mémoire de Forme Bambou | CAMP AND TRAVEL PILLOW
    oreiller de voyage avec un sac coussin de piquenique
    -19%
    Prix normal
    45,00 €
    Prix réduit
    45,00 €
    Prix normal
    56,00 €
    Prix unitaire
    par 
    Épuisé

Des articles similaires

Tout savoir sur le Ridoki
Tout savoir sur le Ridoki
  I. La démocratisation du massage Masser sa peau est toujours quelque chose bénéfique et présente de nom...
Lire la suite
Chandra Namaskar : La salutation à la lune
Chandra Namaskar : La salutation à la lune
  Chandra Namaskar est aussi appelé «salutation à la lune ». C'est un enchaînement de postures de yoga comme l'est...
Lire la suite
Le mantra So Ham : le mantra du souffle vital
Le mantra So Ham : le mantra du souffle vital
  Un mantra est une syllabe, un mot ou une phrase sacré(e) doté(e) d'un pouvoir spirituel. On retrouve les mantras...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés